Get Adobe Flash player
(Article de Vola R publié sur Matv.mg)
Le parti rouge AREMA, fondé par l’Amiral Didier Ratsiraka, sort de son silence pour aborder le sujet épineux de l’élection. Le parti AREMA va, en effet participer aux prochaines élections. Simon Pierre a annoncé hier à la presse à Antanimora que ce parti fondé par Didier Ratsiraka participera aux Communales prévues pour ce mois de juillet prochain.
«Les élections sont déjà annoncées. Nous allons y participer, c’est sûr. L’AREMA figure dans la liste des vieux partis, notre base est bien structurée. Nous sommes prêts à affronter la vérité des urnes», a fait savoir le porte-parole, Simon Pierre.

Réconciliation nationale

Le Secrétaire National de l’AREMA, Simon Pierre a exprimé son optimisme quant à l’aboutissement positif du processus de réconciliation nationale, mené par le FFKM. «Le parti AREMA participe aux différentes négociations liées au processus de réconciliation nationale. Nous constatons que le FFKM n’a pas ménagé ses peines pour réussir cette réconciliation nationale. Nous sommes fiers des efforts et des étapes accomplis jusqu’ici. Nous restons confiants quant à un avenir radieux du processus de réconciliation nationale», a-t-il martelé.

Aides aux sinistrés

Les membres du parti AREMA ont participé à la mobilisation nationale en faveur des sinistrés des cyclones Chedza et Fundi et des victimes de la famine dans le Sud. A cet effet, une délégation, conduite par Simon Pierre, le Pr Ange Andrianarisoa et Sophie Ratsiraka, a remis hier aux agents du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) un lot de produits et vivres. Cette donation reflète la solidarité entre le Parti rouge et le peuple malgache. Notons que l’Amiral Didier Ratsiraka séjourne actuellement dans l’hexagone. Cette fois-ci, son déplacement est associé à des raisons médicales qui concernent son épouse, si l’on se réfère à la déclaration de Simon Pierre. L’Amiral tient à être aux côtés de son épouse qui doit se soumettre à une visite médicale périodique en France.
Quoi qu’il en soit, les observateurs de la vie nationale estiment que Didier Ratsiraka se déplace vers sa terre d’exil pour des motifs d’ordre politique….