Get Adobe Flash player

Ce mardi 13 janvier, les cinq Chefs d'Etat ayant dirigé Madagascar se sont de nouveau réunis sous la houlette du FFKM. Contrairement à la rencontre du 19 décembre dernier, chaque Chef d'Etat était  accompagné de 3 conseillers de leur choix pour les assister. Tout le pays est suspendu à cet événement et attend de prendre une part active aux débats.

A très court terme, dans la conscience collective, il est difficile de ne pas questionner la relation entre la démission du gouvernement Kolo Roger, et donc la constitution d’un nouveau gouvernement dans une démarche pour la réconciliation nationale?

Implication de la Nation toute entière

A très court terme toujours, devant l’ampleur de la tâche et l’urgence de certains « lohahevitra » (sujets brûlants), les protagonistes ont décidé de continuer à travailler, et de se réunir de nouveau le 15 janvier. Par ailleurs, décision a été prise de persévérer dans ce travail jusqu'à ce que les solutions pour la réconciliation et le développement de Madagascar soient les plus concrètes possibles.

Une des questions clés sera la mobilisation de toutes les forces de la Nation, à accompagner, à faire réussir cette étape historique. D’où la légitimité d’associer le plus grand nombre, à commencer, par l’information,  la sensibilisation de la Nation toute entière à travers les medias publics.